Etude comparée de nos rotules panoramiques

Le mois de la rotule panoramique continue chez Point Nodal et je vous propose un comparatif technique de notre catalogue

Comparatif rotules panoramiques

(vous pouvez en profiter pour tester vos connaissances et identifier les rotules sur la photo sans regarder le tableau !)

– La Longueur du bras Horizontal

vous indique l’encombrement à prévoir dans le sac.

– Le Réglage du bras horizontal

est une donnée importante puisqu’elle va indiquer la hauteur possible entre le semelle du boitier et l’axe optique. Pour connaitre vos besoins, posez le boitier sur une table et mesurez la distance jusqu’au centre de l’objectif.

– La Hauteur du bras Vertical

vous confirme l’encombrement à prévoir dans le sac.

– Le Réglage du bras Supérieur

est une autre donnée importante puisqu’elle va conditionner le type d’objectif que vous pourrez utiliser.

Mesurez la distance entre la vis de fixation du boitier et le point NPP de rotation de l’objectif (souvent improprement appelé Point Nodal), et vous connaitrez vos besoins.

Attention pour les zooms, le point peut varier fortement en fonction de la focale utilisée.

– La présence d’un Rotateur

avec billage cranté permet d’enchainer les vues sans autre soucis.

Vérifiez qu’il y ait bien l’option (nombre de clics) compatible avec l’objectif et le type de capteur que vous utilisez. Vous pouvez consulter ce tableau d’assemblage panoramique pour vous aider à vous y retrouver.

– L’encliquetage du bras supérieur

est fait pour faciliter la vie de ceux qui vont faire plusieurs rangées, comme pour faire un 360×180° avec un objectif autre qu’un fish-eye.

– La Hauteur totale

vous indique la hauteur à laquelle sera votre viseur. En ajoutant la hauteur de la rotule (- 1cm env.), vous en déduisez la hauteur de trépied pour une prise de vue normale.

Exemple pratique pour un photographe de 1.75m avec des yeux à 1.60m du sol :

une rotule FLM LB15, 45mm FLM-LB-15-avec-HSA-1

une Nodal Ninja NN3 Nodal Ninja NN3 IIet on a déjà plus ou moins 21cm sous le viseur, reste donc à avoir un trépied à 140cm environ.

– Le Poids

est une notion qui intéressera au premier plan votre épaule si c’est elle qui porte !

– Le subjectif, la cote d’amour,ne sont pas transcriptibles.

Toutes ces rotules sont performantes, bien construites. Elles ont leurs qualités et leurs petits défauts que l’on essaie d’expliquer au fil des articles.

La séduction d’une petite Gobi, l’aspect brut d’efficacité d’une Pano-MaXX ou l’extrême raffinement d’une Nodal Ninja Ultimate M sauront vous séduire si vous essayez d’accorder au mieux l’ensemble boitier / objectif avec la tête panoramique qui sera la plus adaptée.

On peut cliquer sur le tableau pour l’agrandir :

Tableau tête panoramiquesRetrouvez tout ce beau matériel sur l’échoppe de PointNodal.

Point Nodal – février 2014

Publicités

Une réflexion sur “Etude comparée de nos rotules panoramiques

  1. Pingback: Tête panoramique Pano-MAXX 2, le retour ! | les bagues & bidouilles de Point Nodal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s