Libérez vos photos !

Chronique béotienne du pano retrouvé, ou manifeste pour la libération de l’image.

Faire des images panoramiques n’a jamais été plus facile, parait-il.

Appareils numériques, logiciels performants, mémoire informatique. Las, le grand large est en prison, en prison dans les disques durs de nos ordinateurs, avec le plus souvent la petite fenêtre de l’écran comme seule échappée sur le ciel. Avouez que c’est triste.

Certes il est désormais possible de s’émerveiller de la magie d’un assemblage d’images en direct sous vos yeux,  je n’y manque pas, il est désormais possible d’acquiescer lorsque le photographe vous vante la définition miraculeuse de l’image et  les possibilités d’agrandissement, j’en conviens toujours.

montage autopano

Je refuse rarement d’accourir toutes affaires cessantes pour y assister. La naissance d’une image est un moment d’émotion que la technique révèle désormais. Mais pourquoi donc l’image serait-elle figée dans cet instant de conception, pourquoi lui refuser de grandir et de se confronter aux regards multiples et instantanés, aux questions qu’elle ne manque pas de poser, toutes choses qu’un écran  limite terriblement.

panoramique Roquebilière

Pousse toi de là que je m’y mette, de quoi parles tu il y a comme une brillance qui me gâche la vision, mais où vois-tu donc tel détail, je suis trop loin de l’écran. Alors il ne reste qu’une chose à faire : faire sortir vos panoramiques, les libérer sans condition. C’est vrai de toute image, mais particulièrement pour eux qui prétendent à l’horizon. Et là, j’ai découvert l’impression sur bâche.

exposition photos à Roquebilière

360 ° en liberté, c’est fort, c’est très fort, et cela vous fait enfin tourner la tête. Trois mètres par un, c’est un beau format. Qu’il pleuve, qu’il vente, c’est toujours là, sur la place du village, à poser des questions. Et de drôles de questions, des questions drôlement importantes sur l’orientation, ce que l’on voit ou croit voir, sur le monde en somme.

exposition de panoramique

Il n’y a que l’exposition aux UV solaires que l’image craindrait, les idées farfelues des enfants, mais elle n’est pas là pour l’éternité, juste pour un été, elle ne vise sûrement pas l’immortalité, ni la mise au musée.

La qualité est celle d’une affiche, le prix très attrayant permet au particulier de s’afficher sans complexe.

détail panoramique

J’ajoute que cette image, elle n’est pas venue là toute seule mais portée par l’enthousiasme. Celui d’hommes et de femmes qui aiment les images, et sans doute le monde, au point d’accepter de les partager, d’accepter de les sélectionner,  de redonner du temps ensuite pour les accrocher.

photos d'aqui

Et ça donne cela, une trentaine d’images disséminées dans le village qui donnent un aperçu de la région pour qui prend le temps de la regarder.
exposition photos Roquebilière

Vous n’avez pas envie de venir voir en vrai ? Vous n’avez pas envie de libérer vos images à votre tour ?

A seulement 45 min de la côte surchauffée et surpeuplée, offrez vous une escapade de fraicheur et de tranquillité entre rivières et forêts, venez vous rendre compte et profitez du festival des gens d’aqui tout l’été.

carte vésubieDernière modification de cet article : juillet 2011 – © Françoise Rebours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s