Photos d’objets

Autrefois réservée aux professionnels, la photo régulière d’objets touche maintenant tout le monde ou presque.

En plus de l’entreprise désireuse de cataloguer ses produits, internet et les possibilités offertes aux particuliers de vendre leurs objets, les occasions sont maintenant multiples de vouloir réaliser rapidement une bonne photo.

Je vous propose de prendre pour modèle cette gloire de 1972, le bel Olympus OM1.

olympus-1On peut avec un minimum d’attention le photographier sur la table du salon avec le flash intégré de l’appareil compact. L’image est nette et bien exposée, ce qui est déjà loin d’être le cas sur le net même sur des sites spécialisés sur la photographie.

L’éclat du flash est bien visible, surexposant le capot du prisme, et la table en bois détourne l’attention, on va donc le positionner sur un fond blanc, devant un mur blanc mat.

olympus-2

Le rendu est sensiblement identique avec l’éclat de flash toujours très visible. Le fond uni laisse plus de place à la vision de l’objet

L’usage d’un flash de studio avec parapluie à 2 mètres du sol et orienté vers le plafond blanc va apporter une lumière douce et diffuse.

olympus-3L’image est de meilleure qualité, la réflexion du socle en plexiglas et du mur adoucissent les contrastes, le rendu général est meilleur. On voit par contre l’ombre portée sur le mur et la séparation des deux panneaux.

La solution est de placer l’appareil sur un fond continu, autrement dit un fond qui va s’incurver pour passer de l’horizontal au vertical, sans rupture sur les plans. Le détourage final sera rapide et facile.

olympus-4Autre exemple avec une pendule Atmos en laiton doré et cinq faces en verre :

atmos-hermes-1

Passons à la pratique !

1 – S’isoler de la pièce ambiante et diffuser la lumière.

Les solutions sont multiples. On a d’abord la table en plexiglas incurvé. Chaque constructeur propose ses astuces. Interfit propose un modèle pouvant être posé sur un plan de travail, ou sur un piètement en tubes :

interfit-INT300-and-INT301

Interfit INT300 et INT301

Manfrotto propose une surface plus large avec un angle pouvant être plus ouvert :

Manfrotto-320

Manfrotto 320

et Kaiser propose une mini table pouvant être agrémentée d’éclairages intégrés.

Kaiser-471819

Kaiser Table-Top-Studio

On a ensuite la toile blanche formant une tente autour de l’objet, et assure une diffusion lumineuse de la lumière extérieure.

Ça va aller du minuscule Lastolite photomakerlastolite-photomaker

ou du Interfit photobox interfit-photobox310

aux différents systèmes « pop-up » de cubes pliables proposés par Interfit ou Lastolite,

disponibles en plusieurs tailles jusqu’à 200cm ! cubelite-200b

cubelite-90-kit

Lastolite Cubelite 90

2 – L’éclairage.

Tout éclairage ou presque peut être bon, du halogène du salon à la lampe de bureau.

Les deux impératifs sont la balance des blancs (maintenant aisée à faire avec n’importe quel appareil numérique), et la puissance qui doit être suffisante pour bien éclairer le sujet, tout en étant suffisamment éloigné pour avoir une bonne répartition.

Arrivés à ce stade de la réflexion et avant de remplir la pièce des lampadaires et lampes de chevet de la maison, je vous propose de considérer l’achat peu dispendieux de solutions studio.

interfit-int156Une source d’éclairage unique (flash avec parapluie sur trépied) a été suffisante pour photographier nos exemples dans un petit studio blanc, sur une table Interfit.

La source d’éclairage peut être du Tungstène, très économique. Inconvénients, la lampe fait entre 500 et 1250 watts, chauffe et consomme autant de courant. Qui plus est cette puissance s’avère souvent faible si on veut diaphragmer ou photographier un objet de grande taille ou de couleur sombre. Avantage, ça coute moins cher qu’un lampadaire de salon !

interfit-SXT3200

Interfit-SXT3200

Les spots pourront être ou non ventilés, et accepter ou non des accessoires (coupe flux, parapluies, nid d’abeilles, etc…), à voir en fonction de vos besoins.

Astucieux, les fabricants proposent souvent des kits à prix avantageux, vous permettant de démarrer tout de suite.

interfit-Tungsten-light-ten

Interfit Kit tungstène Pop Up

Les lampes Halogènes peuvent être utilisées simultanément, équilibrées à la même température de couleur soit 3200°K, mais l’usage d’accessoires est déconseillé.

interfit-halogen-1000

Interfit halogen 1000

Une alternative moins énergivore et plus agréable en été est la tête à lumière froide.

interfit-coollite9-kit

Interfit-Coollite 9

Les lampes de 28 watts (jusqu’à 9) délivrent une puissance équivalente à 1000 watts sans chauffer, avec une température de couleur de 5000-5200° k, proche de la lumière du jour, le prix reste modéré.

Et enfin, le roi des éclairages par sa puissance, sa souplesse, l’absence d’élévation de température et les possibilités d’accessoires, le flash.

Compact+

Multiblitz Compact+

Autrefois synonyme de gros matériel de studio lourd, fragile et couteux, le flash a su devenir compact, agréable à utiliser, et à des prix franchement accessibles à l’amateur.

La qualité et la puissance de la lumière ne sont pas égalées par les autres systèmes, et une lampe pilote continue permet de juger de l’éclairage avant de déclencher. Les flashs sont maintenant pour la plupart munis de variateurs de puissance en continu, et il est facile en photo numérique de juger l’effet produit.

Dernière modification de cet article : novembre 2010 – © Point Nodal

Publicités

Une réflexion sur “Photos d’objets

  1. Pingback: Mettez en valeur ce que vous photographiez. | bagues & bidouilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s